NS : navire fluvial modulaire

ETDI 15, rue de Roussel - 34150 Puéchabon - Tél : 09 67 12 45 16

Conception site : ETDI @ 2020 Tous droits réservés


Navires fluviaux

Un bateau habitable pensé, conçu, réalisé et assemblé en l’espace de quelques semaines seulement ! 


Cet ensemble de modules, préfabriqués ou à partir d’éléments découpés, est l’alternative de choix si vous souhaitez rompre avec la construction traditionnelle et les vieilles péniches 38 m monstrueuses et inadaptées.

 

Profitez d’une réelle liberté en optant pour ces unités assemblées et personnalisées selon vos goûts et vos besoins.

Profitez de kits et/ou de constructions livrées en quelques semaines, réalisez des économies non négligeables à tous points de vue, et débarrassez-vous des obstacles, de la lenteur, des imprévus et des contre-temps des projets de constructions traditionnels.

 

En optant pour cette solution modulaire, de 13,50 m à 24 m, vous aurez la réelle garantie d’être parfaitement satisfaits du résultat final, car rien n’a été laissé au hasard dans leur conception.


Par rapport à l’achat d’une vieille péniche 38 m à retaper, il s’agit d’un bateau neuf, aux dimensions humaines, facile à manœuvrer (le permis fluvial de base suffit jusqu'à 20 m) et, surtout, facile à entretenir.



Idées générales

 

Modularité

L’idée principale est l’utilisation de modules, permettant de concevoir des unités très diverses.
De là, cette approche permet de livrer cette unité soit en kits, soit en modules facilement transportables par la route, soit, naturellement, sous une forme finie à un stade plus ou moins avancé.

Ceci n’est possible que par la découpe numérique de précision.

 

Bateaux habitables

Avec ces modules, il est possible de construire des bateaux fluviaux habitables (mais pas seulement) de grande qualité à des prix concurrentiels. Partant d’un gabarit unique, qui est celui du Canal du Midi, il est possible de passer partout tant en rivière qu’en canal avec écluses, à l’exclusion des Canaux Bretons.

Lesquels sont de toute façon, malheureusement, séparés dureste du réseau fluvial français.
D’où un tirant d’air de 2,37 m et une largeur maximale de 5,05 m, exploitée au mieux.
Car la largeur conditionne l’habitabilité.

 

En effet, la largeur est très importante dans le ressenti de l’espace intérieur. Entre une unité de 4,20 m de large est une de 5 m, la différence est énorme et très visible. Cette largeur importante a donc été choisie, sachant que la facilité de manœuvre du bateau ne la fera pas considérer comme un handicap à l’entrée dans les écluses.

 

 

Possibilité de sur mesure

L’idée de cette conception modulaire permet la personnalisation d’un bateau, le choix et la disposition des modules donnant la longueur et les fonctionnalités voulues.

Les aménagements sont seulement proposés, la réalisationétant tout-à-fait personnelle, mais le concept prévoit aussi à ce niveau une modularité offrant une très grande souplesse.

 

Possibilités de construction

Il est possible de construire les bateaux à partir d’un ensemble de tôles découpées et livrées par camion sur le lieu de construction, de faire assembler les modules par une métallerie non spécialisée dans le bateau et de les assembler ailleurs, ou encore de faire construire l’ensemble dans unchantier.
Avec toutes les combinaisons possibles.

Par exemple, les modules avant et arrière seules, plus complexes, peuvent être réalisés par un professionnel.

 

Motorisations

Toujours dans le cadre du concept modulaire, plusieurs propulsions sont possibles.

Des ensembles spécifiques à la motorisation, qu’on peut aussi considérer aussi comme des modules, s’adaptent parfaitement au bateau, comprenant les éléments nécessaires.

 

Un module propulsion comprend les quilles, le tunnel hélice (protection) et des supports moteur au besoin.

 

 

 

Division des bateaux


Le concept s’appuie sur la division longitudinale logique du bateau en trois types de modules :

1.       - Les modules centraux, dont la juxtaposition donne une plate-forme de la longueur voulue,

2.      - Un module avant, qui peut présenter plusieurs types d’étrave,

3.      - Un module arrière, qui peut lui aussi présenter plusieurs formes.

 

Chaque module ne dépasse pas 2,50 m de long, pour qu’il puisse être chargé sur une remorque au gabarit routier (2,55m de largeur en France, hauteur 4 m).

 

La longueur d’un véhicule isolé étant de 16,50 m maximum, on peut envisager le déplacement de deux ou trois modules en même temps par un poids lourd tout à fait classique.

 

Il n’y a donc pas besoin de convoi exceptionnel, quelle que soit la taille du bateau.



Intérêt des modules


Les entreprises de chaudronnerie, en général capables de tout faire mais pas forcément des bateaux, sont très bien équipées (plieuses, cisailles, découpes numériques, etc..).

Elles sont donc capables de produire les modules bruts à des prix compétitifs, du moment que leurs dimensions ne dépassent pas celles de leurs ateliers, ce qui est le cas ici.

 

Ces modules peuvent donc être produits en petite série, puis transportés par camion sur le lieu de montage final, qui ne sera pas forcément fait par la même entreprise, puisque ce sont deux métiers différents. Le monteur final doit, lui, avoir une compétence « bateau », c’est un chantier naval ou un amateur qui suivra scrupuleusement les directives d’ETDI.

 

Par le jeu des modules, il est possible de faire une gamme de bateaux complète, comme décrit ci-après, couvrant la plupart des besoins, aussi bien des bateaux habitation que d’autres comme des pontons de travail ou des bateaux utilitaires divers (promenade passagers, restaurants flottants, etc..).

 

Les modules préfabriqués sont simplement déposés sur des tins disposés en longueur, bien alignés, puis ils sont soudés entre eux, alignés à l’aide de clefs et d’encoches complexes assurant une bonne liaison et une sécurité contre les chocs.


L’utilisation de tôle pré peinte fait que seuls les endroits abîmés par la soudure, le meulage ou une dégradation due au transport sont à traiter avant de passer la peinture générale.

Avantages 


·        Abaissement très sensible du coût de fabrication, pour une vraie qualité industrielle,


·        Fabrication des modules sur marbre, garantissant les cotes pour des modules fabriquées séparément,


·        Possibilité de définir la longueur et les extrémités avant et arrière adaptées à l’usage dubateau,


·        Toute la coque, sous le pont principal, dispose de la hauteur sous barrots et est aménageable (zone marinier, bateaux logement, chambres d’hôtes, passagers),


·        Superstructures totalement personnalisables (pas forcément en acier),


·        Grande longueur utilisable, grâce aux modules d’extrémité courts,


·        Grande flottabilité (cloisons étanches) et stabilité,


·        Longue durée de vie grâce à l’épaisseur des tôles et à la qualité des soudures.



En cinq mots : prix, qualité, délai, performance, conformité.


Création interactive d'un bateau


En suivant le concept, il est possible ici de créer un bateau personnalisé, puis de le visualiser en 3D.


Pour cela, il faut sélectionner des modules standards (sachant que dans la réalité ils peuvent être personnalisés), et les assembler par glissé-déposé jusqu'à obtenir le bateau voulu.


Attention : il faut disposer d'une bonne carte vidéo et d'une bonne liaison Internet, car, bien évidemment, le visualisation 3D demande de la puissance et HTML5 et les données à télécharger sont importantes.

Ne convient absolument pas à un smartphone.


Les modules sont disposés comme sur la cale de montage finale, arrière du bateau à gauche.


Dans les modules centraux, on dispose de modules "timonerie" avec leur extension derrière.